Etablissement franco-algérien de la Jeunesse (EFAJ)

  • Préfiguration d’un Etablissement franco-algérien de la Jeunesse, EFAJ.
    Travail en cours, en partenariat avec l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ)
Historique du projet

Le Cefir et quelques associations partenaires se sont rencontrées en 2006 au Centre de Ressourcement de Gargnano (Italie), en 2007 à Paris (France), pour réfléchir ensemble aux voies nouvelles à explorer pour améliorer la coopération avec le Maghreb, favoriser la mobilité des jeunes, et étudier comment mettre en œuvre une plate forme euro-méditerranéenne favorisant mobilité, échanges et construction de projets, en direction de la jeunesse.

Depuis, des actions ont été menées, bilatérales ou trilatérales, des tests grandeur nature de travail en commun, des échanges de jeunes, des accueils réciproques de jeunes, et surtout, une interpellation de l’OFAJ, qui a marqué un grand intérêt pour le projet et donné son accord pour contribuer à sa réalisation et apporter son expertise.

Simultanément, nous nous sommes rapprochés de l’Association Graine de Paix à Oran, dont nous partageons les objectifs, et qui s’est mobilisée à nos cotés, en décembre 2014 pour poser les jalons de la préfiguration d’un Établissement franco-algérien de la Jeunesse.

Les actions que cet organisme développera sont les suivantes :

  • Créer des espaces de dialogue, de rencontres et d’échanges transculturels, avec et pour les jeunes et les acteurs de jeunesse, Français et Algériens, dans le respect de la diversité linguistique (Tamazight, Arabe, Français)
  • Favoriser et accompagner la mobilité des jeunes et mesurer son impact sur les plans individuels et collectifs, dans une démarche de réciprocité entre l’Algérie et la France
  • Contribuer au rapprochement des sociétés civiles pour croiser les regards sur les questions de migrations, d’histoire, de mémoire, et leur transmission, pour promouvoir une éducation à la Paix.
  • Garantir le respect de l’égalité des hommes et des femmes
  • Assurer l’accès à ces programmes aux « jeunes avec moins d’opportunités »
  • Renforcer les capacités des acteurs de jeunesse, par la mise à disposition d’un lieu ressources, de projets, de formations, et d’outils adaptés à leurs besoins

Radio Rencontre